Bretagne et Grand Ouest

Article publié dans Ouest France le 8 mai 2019 (cliquez pour voir l’original) :

Rennes. « L’autre 8-Mai » commémoré, square de Sétif

Ouest France : Rennes. L’autre 8 Mai commémoré, square de Sétif
Rennes. « L’autre 8-Mai » commémoré, square de Sétif

Le 8 mai 1945, dans l’Algérie française, des manifestations avaient été sévèrement réprimées par les forces de l’ordre, faisant plusieurs milliers de morts. Chaque année, à Rennes, le 8 mai, un collectif d’associations commémore ces massacres en déposant une gerbe, square de Sétif.

Ce mercredi, un collectif d’associations s’est rassemblé, square de Sétif dans le quartier Francisco-Ferrer, à Rennes, pour rendre hommage aux victimes des massacres du 8 mai 1945, en Algérie. Les manifestations pacifiques de Sétif (ville jumelée avec Rennes), Guelma, Kherrata avaient été réprimées dans le sang, faisant plusieurs milliers de morts.

« Cette répression constitue le point de départ de la guerre d’Algérie », a rappelé Roland Nivet, du mouvement de la Paix au nom du collectif. « Reconnaître ce crime d’État dans l’histoire commune de la France et de l’Algérie, ne peut que permettre à la France d’en finir avec la page coloniale de son histoire, et de favoriser le plein épanouissement des partenariats entre nos deux peuples et nos deux États. »

« Le combat pour la paix »
Après les prises de paroles d’associations et d’élus, un jeune Algérien, originaire de Sétif, qui étudie à Rennes, a tenu à « rendre hommage aussi aux Algériens d’aujourd’hui qui manifestent, de manière pacifique, pour qu’on libère leur pays, pris en otage depuis des années ».

Le collectif local Algérie 2019 a conclu ainsi : « Le combat pour la paix et les libertés est un combat incessant, qui interpelle tous les peuples pour œuvrer ensemble à la construction d’une paix durable et fraternelle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives