Bretagne et Grand Ouest
Alban Liechti à Rennes le 8 mai 2019

Débat autour de son livre « Le Refus » à la Maison internationale de Rennes

Alban est membre du conseil national du Mouvement de la paix et auteur du livre le refus.

Il a toujours refusé durant la guerre d’Algérie de mettre des balles dans son fusil.

Résultat 4 ans de prison !

80 personnes ont participé à ce débat suivi d’un pot amical avec l’Auteur, le tout à l initiative du collectif d’associations qui commémore chaque année le souvenir des massacres coloniaux de Sétif.

débat avec Alban Lietchi à Rennes le 8 mai 2019

Le livre « Le Refus »

En juillet 1956, le jeune Alban Liechti (21 ans) reçoit son ordre de mission pour être envoyé en Algérie et « participer aux opérations du maintien de l’ordre ». Ayant contribué à la mobilisation contre la guerre d’Indochine et pour la libération d’Henri Martin, Alban ne voulait absolument pas prendre part à cette nouvelle guerre coloniale. Après discussion avec ses camarades et sa famille, il décide d’écrire au président de la République pour lui signifier son refus. Emprisonné dès son arrivée en Algérie, il est convoqué devant le Tribunal militaire et condamné à deux ans de prison pour refus d’obéissance, le 19 novembre 1956. Sa décision n’a pas été sans susciter interrogations et discussions; avec des oppositions, mais aussi des jours controversés de l’histoire de la lutte contre la guerre en Algérie et particulièrement de l’attitude des communistes français. Alban Liechti dont l’action a servi d’exemple à d’autres et qui fut un symbole de ce refus, n’avait jamais écrit de livre pour témoigner de cette histoire. Ce document manquait.

Roland Nivet et Alban Liechti, militants du Mouvement de la Paix
Roland Nivet et Alban Liechti, militants du Mouvement de la Paix

Alban fera 4 ans de prison auxquels s’ajouteront 2 années de service militaire, soit 6 ans il refusera toujours de mettre une balle dans son fusil, malgré les pressions et les brimades. Respect !

Une réponse à Alban Liechti à Rennes le 8 mai 2019

  • Miguel albert dit :

    alban est responsable local ou national dans plusieurs associations.

    il est président de l’association Agir contre le colonialisme aujourd’hui (ex association des combattants de la cause anticoloniale qu’il avant fondé en 1986 avec Henri alleg et d’autres anticolonialistes.

    http://www.acca.1901.org et http://www.acca.free.fr
    nous ecrire a acca@acca.1901.org pour vous inscrire sur la liste de diffusion ou recevoir deux numeros gratuits de notre bulletin

Archives