Bretagne et Grand Ouest

Non-violence

Hier soir à Rennes place de la République nous avons tenu un nouveau point de rencontre avec la population sur la thématique essentielle de trouver une solution négociée à la guerre en Ukraine.

Nous avons distribué de l’ordre de 300 flyers et de nombreuses discussions avec des jeunes et moins jeunes qui ont montré une réelle angoisse ou inquiétude de la population mais également un intérêt pour la discussion et beaucoup de préoccupations qui convergent avec les objectifs fixés dans nos banderoles à savoir: la guerre n’est jamais la solution, stop les guerres et l’espoir des gens de voir mettre… Continuer la lecture

Le Mouvement de la Paix avait décidé, en 2021, de promouvoir partout en France des activités artistiques au cours du mois de mai 2022 sous l’intitulé : « Festival national “En mai les arts en Paix ».

L’art est en effet un moyen puissant pour défendre la paix.

A travers la musique, le dessin, la littérature, la poésie, la chanson, l’art est un moyen efficace pour dénoncer la guerre et ses horreurs et affirmer l’aspiration universelle des peuples à vivre en paix, à construire une Culture de la Paix.

Plus que jamais, c’est le moment, partout, de réaliser toutes sortes… Continuer la lecture

Rennes – Solidarité avec l’Ukraine :  le comité rennais du Mouvement de la Paix appelle à un rassemblement le samedi 2 avril 2022 à 15 h place de la République suivi d’une marche

resolution pacifique des conflits

Dans le cadre d’un appel national, soutenu par le Collectif national des marches pour la paix, le Comité de Rennes du Mouvement « appelle les rennaises et les rennais ensemble, à réaffirmer leur rejet de la guerre, leur condamnation sans appel de l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine, leur solidarité avec la population Ukrainienne, leur exigence d’une issue négociée la plus rapide possible 

Article (original ici) posté le 13 mai 2021 par Elias Sanbar, traducteur du poète Mahmoud Darwich, membre du parlement palestinien en exil, ambassadeur de la Palestine auprès de l’UNESCO depuis 2006.


Vingt ans ont passé depuis la publication de ce texte dans Le Monde le 25 janvier 2001. Vingt ans durant lesquels Israël, faute d’avoir su entendre ce message de vérité et de réconciliation, a nourri en son sein le poison de la haine et du racisme envers les Palestiniens. Pourtant ce que j’écrivais alors reste la seule voie de raison et d’espoir.

Un spectre hante Israël, celui d’un peuple… Continuer la lecture

Archives