Bretagne et Grand Ouest

Stop les guerres, Stop les violences, Stop la misère
Ratification du Traité d’interdiction des armes nucléaires !
Dissolution de l’OTAN ! PAIX !

Sur la base de ce texte les défenseurs de la Paix, de la planète et du progrès social ont rendez-vous à St-Malo le samedi 6 avril 14h30 sur la jetée, devant le centre nautique (la surf-school), plage de la Hoguette (suivre les Thermes marins).

A l’Invitation du Ministre français Le Drian, les ministres des affaires étrangères de 7 des plus grandes puissances économiques et militaires se réunissent les 6 et 7 avril à Dinard. À l’ordre du jour la lutte contre les inégalités et pour la paix, deux objectifs incompatibles avec les politiques impérialistes de militarisation, de domination du monde et les dogmes d’un libéralisme économique dont la recherche du profit maximum semble être l’objectif unique au détriment des droits humains. En effet l’immense aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité se heurte de front à la volonté de ces 7 puissances (dont 3 États dotés de l’arme nucléaire). Ces États entendent dominer et organiser le monde par-dessus les peuples et les États au nom d’intérêts économiques, financiers, géostratégiques et militaires qui ne sont pas ceux des peuples. Ils tentent de mettre également sur la touche les Nations Unies qui regroupent les 193 États de la Planète. De plus ce regroupement des 7 puissances n’a aucune légitimité en termes de droit international et de multilatéralisme tel qu’exprimé par la Charte des Nations Unies.

Le G7 (« Groupe des sept ») est un groupe de discussion et de partenariat économique de 7 pays réputés être les plus grandes puissances avancées du monde qui détiennent environ les 2/3 de la richesse nette mondiale : Allemagne, Canada, USA, France, Italie, Japon, et Royaume Uni.

Révolte et indignation

Nous sommes révoltés

  • par le fait que, dans un monde regorgeant de richesses et de connaissances scientifiques et techniques, un milliards de personnes vivent dans le dénuement le plus total, la faim et l’analphabétisme.
  • par l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1144 milliards de dollars en 2001 à 1800 milliards en 2018 (SIPRI, le Stockholm International Peace Research Institute) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards
  • Par la reprise de la course aux armement nucléaires pour laquelle les puissances nucléaires ont prévus de dépenser de l’ordre de 1000 milliards de dollars dans les années à venir.
  • de savoir que seulement 5 % des dépenses militaires mondiales pendant 10 ans permettraient selon le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) de résoudre les principaux problèmes de l’humanité (alimentation en eau, faim, analphabétisme, principales maladies…).
  • par la persistance de guerres qui conduisent au chaos et enfantent des monstruosités dont sont victimes les populations civiles jetées sur le chemin de l’exil

Nous sommes solidaires de ces populations qui doivent affronter des violences inouïes et la mort dans les océans ou au pied des murs qui se construisent à travers le monde (USA, Palestine, Frontex..), faute de la volonté des puissants de ce monde dont le G7 de dégager les ressources et les moyens nécessaires alors qu’en quelques jours ils trouvent les moyens de lever des armadas pour la guerre.

Nous sommes conscients que le dérèglement climatique et les armes atomiques menacent la survie même de l’humanité.

les ressources sont limités

Alertes

Nous alertons sur le fait que la Paix, le développement durable, la réalisation des Objectifs du Développement Durable, l’éradication de la misère et la réalisation des droits humains, la fin des inégalités de développement entre États et les continents, la lutte contre les dérèglements climatiques sont inconciliables avec :

  • le niveau des dépenses militaires mondiales,
  • l’existence des armes nucléaires,
  • l’accumulation de pôles de richesses entre les mains de quelques centaines d’oligarques, de banques et de sociétés multinationales qui se comportent en véritables prédateurs.

Nous alertons aussi :

  • sur le fait que la paix est également incompatible avec la persistance d’agences militaires illégales telle que l’OTAN qui pousse à la guerre et à la militarisation des relations internationales depuis 70 ans.
  • sur la nécessité de s’opposer à la privatisation des industries d’armement qui favorise le commerce des armes
  • sur la nécessité de défendre les principes de la Charte des Nations Unies comme fondement de la vie internationale et les Nations Unies comme lieu privilégié de l’exercice du multilatéralisme,

Propositions et rassemblement

La mondialisation économique caractérisée par la recherche du profit immédiat et maximum écrase les peuples, les met en concurrence mais ne permet pas de faire face aux défis du monde actuel (faim, sécurité environnementale et dérèglement climatique, éducation pour tous, promotion des énergies renouvelables, objectifs de développement durable, réalisation concrète des droits humains ). La mondialisation de la militarisation des relations internationales fait porter aux peuples le fardeau de dépenses militaires démesurées.

lutter pour la paix + la paix bordel

Face à cette situation les peuples doivent s’unir et agir pour obtenir des politiques sociales, économiques, culturelles et de paix s’inspirant de la Charte des Nations Unies et nécessaires pour le respect et le développement de tous les droits humains et en premier lieu du droit de l’homme à la paix autour d’ objectifs prioritaires et pour cela exiger :

  • L’arrêt des logiques de puissance et de domination en remettant au centre de la vie international le respect des principes de la Charte des Nations Unies ce qui implique de faire rentrer le FMI et la banque mondiale dans la logique du système des Nations Unies
  • la mise en oeuvre des principales résolutions des Nations Unies en faveur de la paix au plan mondial ou pour le règlement pacifique des conflits en premier lieu du conflit Israélo-Palestinien et au Yemen.
  • les moyens nécessaires pour la réalisation des 17 objectifs du développement durable adoptés à l’ONU en décembre 2015
  • Partout un accueil digne pour les migrants et réfugiés
migreants et refugies fuient les guerres et la misere, solidarite
  • les immenses moyens financiers et potentiels humains, scientifiques et technologiques nécessaires pour faire face aux défis du dérèglement climatique y compris en transférant une partie des budgets militaires.
  • une diminution drastique des dépenses militaires et l’arrêt immédiat de tous les programmes de modernisation des armes nucléaires (dans le respect de l’article 6 du TNP, Traité de non-prolifération nucléaire)
  • La ratification du Traité d’interdiction des armes nucléaires adopté le 7 juillet 2017 à l’ONU premier pas vers l’élimination de ces armes de destruction massive, dangereuses, inhumaines, illégales, coûteuses et moralement inadmissibles qui menacent l’existence même de l’humanité.
  • l’arrêt de la militarisation de l’UE, la mise en oeuvre d’une conférence Helsinki 2 pour la paix et la sécurité commune en Europe incluant tous les pays de l’Europe géographique et visant à l’instauration de nouvelles politiques mutuellement avantageuses avec les pays de l’espace méditerranéen et d’Afrique.
  • la mise en oeuvre de politiques favorables à la construction de la paix conformément à la résolution des Nations Unies de 2000 en faveur d’une culture de la paix qui prévoit que ces politiques doivent viser à :
    • Renforcer la culture de la paix par l’éducation
    • Promouvoir la paix et la sécurité internationales en s’appuyant sur les acquis en matière de sécurité humaine et de désarmement
    • Promouvoir le respect de tous les droits humains
    • Promouvoir le développement économique et social durable à travers en particulier la mise en oeuvre et la généralisation de services publics de protection sociale et de systèmes publics de gestion des biens communs mondiaux
    • Assurer l’égalité entre les hommes et les femmes
    • Favoriser la participation démocratique dans tous les secteurs de la société (et la protection des lanceurs d’alertes – ndlr)
    • Développer la compréhension, la tolérance et la solidarité entre tous les peuples et toutes les cultures à travers le dialogue et l’échange d’informations en généralisant pour les jeunes des programmes de type Erasmus
    • Soutenir la communication participative et la libre circulation de l’information et des connaissances incluant la promotion de la presse d’opinion et la mise en commun des résultats scientifiques
pas un sou pour de nouvelles bombes atomiques

Texte élaboré dans la cadre du séminaire interrégional « Face au G7 défendons nos alternatives » qui s’est tenu le 31 mars 2019 à Saint Malo à l’initiative du Mouvement de la Paix (collectif Ouest et Bretagne) et a réuni 40 citoyens membres de 20 associations et organisations différentes (Mouvement de la Paix, Enseignants pour la Paix, FSU, CGT, ATTAC, ARAC, LDH, MNLE, PCF, NPA, FI, Collectif National anti-OTAN, CRID, comités de Paix de Morlaix-Brest, Concarneau Cornouailles, Morbihan, Maine et Loire, Caen, Rennes, Saint Malo, et le Bureau National du Mouvement de la Paix.)

Ces citoyens ont décidé de créer un « Collectif inter-régional anti-G7 2019 -Bretagne – Pays de Loire » pour préparer la mobilisation du contre-sommet du G7 qui se déroulera les 25 et 27 août 2019 à Biarritz et alerter la population à travers cet appel.

Pour suivre les activités du Collectif National « face au G7 , défendons nos alternatives » consultez le site du CRID qui coordonne : http://alternativesg7.org/index.php/appel-a-mobilisation-pour-defendre-nos-alternatives-face-au-g7/

Une partie des participants au séminaire de St-Malo le 31 mars 2019
Une partie des participants au séminaire de St-Malo le 31 mars 2019

Sur la base de ce texte les défenseurs de la Paix, de la planète et du progrès social ont rendez-vous à St-Malo le samedi 6 avril 14h30 sur la jetée, devant le centre nautique (la surf-school), plage de la Hoguette (suivre les Thermes marins). Ils rejoindront le rassemblement, organisé par le collectif cotes d’émeraude « Refusons le G7 et son monde » à 15h30 avec drapeaux et banderoles.

éliminer l'arme atomique pour préserver les générations futures
la France doit ratifier le Traité d'interdiction des armes nucléaires voté par l'ONU
pour l'humanité il n'y a d'autre avenir que la paix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives