Bretagne et Grand Ouest

discourse de la representante de l'onu à nagasakiLes Nations unies étaient représentées Hiroshima par la responsable de la section désarmement des Nations Unies. C’est donc une personne d’une très haute responsabilité qui prenait la parole à Nagasaki. J’espère avoir sa contribution par écrit.

Par contre ce qui ressort c’est qu’elle a fait une intervention très pédagogique et très politique à la fois pour marquer l’importance mais aussi mieux expliquer les tenants et les aboutissants du traité d’interdiction des armes nucléaires adopté aux Nations unies le 7 juillet 2017.

Elle indique que parfois certains essayent d’opposer l’aspect humanitaire ; à savoir les conséquences humanitaires des armes nucléaires, aux questions qui sont posées dans le domaine sécuritaire et de la paix et qui sont plus particulièrement traités dans le traité de non-prolifération nucléaire TNP.

Ces deux thèmes ne s’opposent pas. En fait le traité fait la synthèse entre les deux et s’appuie également sur l’article six du traité de non-prolifération nucléaire.

Après avoir souligné le rôle de l’opinion publique elle a souligné que le traité lançait un processus multilatéral qu’elle considère comme irréversible, transparent et contrôlé.

Elle souligné que ce traité est la traduction concrète d’une obligation résultant de l’article six du TNP et correspond la mise en œuvre d’un des trois piliers du traité de non-prolifération nucléaire.

Elle souligne enfin que les puissances nucléaires doivent réfléchir et faire un pas lors de la prochaine conférence de révision du traité de non-prolifération.

Elle espère le plus grand nombre possible de ratifications. Elle explique que le rôle des Etats partie au traité d’interdiction des armes nucléaires sera aussi d’exercer une pression morale sur les Etats dotés de l’arme nucléaire.

L’enjeu actuel est de savoir comment à court terme, à moyen terme, à long terme, nous pouvons agir pour obtenir en particulier la ratification par tous les Etats dotés de l’arme nucléaire.

La prochaine session Nations unies pour le désarmement est un enjeu pour le désarmement nucléaire.

Aujourd’hui objectif est clair c’est l’élimination des armes nucléaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives