Bretagne et Grand Ouest

Politique française

J’ai été destinataire de la question écrite posée au Sénat le 22 juin 2018 par Pierre Laurent secrétaire national du Parti Communiste français.

J’ai pensé utile de vous rendre destinataire de cette information importante.

Roland NIVET

LES QUESTIONS ÉCRITES

La France doit participer à une démarche qui vise la sauvegarde de l’humanité

Désarmement nucléaire – Par Pierre Laurent / 18 juin 2018
Question écrite n° 05777

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la nécessité de relancer le processus de désarmement nucléaire.

Le document… Continuer la lecture

Le Mouvement de la Paix présent sur tous les terrains

ICAN et Mouvement de la paix à Lanester

Pendant que la délégation était à Genève à la conférence TNP pour faire pression sur les États, les militants étaient en différentes communes sur le terrain de la sensibilisation locale autour de la projection du film « La bombe et nous ». Pour la Bretagne, à Rennes, Saint Malo, Lannion, Concarneau, Nantes et ici Lanester (avant la projection), durant une semaine ce sont 200 personnes qui ont dialogué avec Francis Lenne et Roland Nivet après ou autour de la projection du film.

Face au danger d’une conflagration généralisée
Non à l’escalade guerrière en Syrie
Arrêt des frappes militaires, solution politique

Abstract/résumé de la déclaration Le Mouvement de la Paix condamne les frappes militaires exécutées contre la Syrie par la France, les USA et la Grande Bretagne. Ces frappes sont illégales car contrevenant à l’article 42 de la Charte des Nations Unies qui attribue cette responsabilité au Conseil de Sécurité 1. Face au danger d’une conflagration généralisée, Le Mouvement de la Paix, qui condamne toute utilisation des armes chimiques, appelle à mettre fin à l’escalade guerrière qui ne contribue à aucune solution… Continuer la lecture

À la demande du Mouvement de la paix nous avons été reçu à la préfecture Ille-et-Vilaine.

Nous avons dit notre opposition à une escalade guerrière en Syrie qui pourrait avoir des conséquences incalculables.

Tout en condamnant sans équivoque toute utilisation d’armes chimiques nous avons souhaité une enquête conduite par l’OIAC.

Nous avons réaffirmé notre volonté que soit respecté le droit international et en particulier la Charte des Nations Unies.

Il n’appartient pas à quelques Etats de la Planète de régler les questions de la Planète mais aux Nations unies et au conseil de sécurité de traiter cette question.

Nous avons… Continuer la lecture

Archives