Bretagne et Grand Ouest

Voici un message et des images reçues du Kivu de nos amis du Mouvement de la paix des Grands-Lacs et solidarité kivusienne. Nous avons raison d’appeler à la solidarité avec toutes les victimes, exigeons du gouvernement, des élus, du Président de la République et des institutions internationales des actions à la hauteur des désastres. Pour la solidarité matérielle et financière, faire dons à Secours catholique, Secours populaire, HCR. Nous travaillons à donner la parole à ceux qui prônent des solutions de paix.

By Julien Harneis – https://www.flickr.com/photos/julien_harneis/3009852745/sizes/l/, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5236657

Témoignage 

« Dans le cadre du monitoring sur la situation humanitaire des déplacés, les jeunes arbres à palabres du Mouvement de paix Grands-Lacs sont allés s’informer de la situation qui se passe dans les sites où sont hébergés les déplacés, notamment à E.P. Heri, E.P Mbonga, E.P Kanyaruchina et aussi aux côtés de Kilima nyoka. Plus de 200 000 personnes continuent de fuir les affrontements dans leurs villages et se dirigent vers les écoles. Et cela rend les conditions socio-économiques devenues difficiles compte tenu du manque d’assistance. Parce qu’il n’y a pas de nourriture, d’eau et de toilettes. Les femmes et les enfants passent la nuit à la belle étoile par manque de place sur les sites. Selon le rapport du ministère provincial de la santé, il existe un risque d’apparition de maladies hydriques (choléra et typhoïde) et aussi de malnutrition si l’urgence n’est pas faite. Au vu de cette situation, nous encourageons fortement nos amis qui continuent à faire des gestes d’amour et de solidarité pour venir en aide à nos compatriotes. »

STOP LES GUERRES,  STOP LES VIOLENCES, STOP LA MISÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives