Bretagne et Grand Ouest

Partout dans le monde du 20 au 26 septembre on marchera ensemble pour la paix et le désarmement nucléaire

Roland est venu pour la première fois Kobe, il y a 28 ans.

Quelques années plus tard Annie et Joël frison sont venus à leur tour.

des amis pacifistesà Kobe

En 2015 nous avons reçu à Rennes la délégation de survivants et Hirroko chez qui nous sommes hébergés aujourd’hui faisait partie de la délégation qui a manifesté avec nous jusqu’à l’entrée de la base de sous-marins nucléaires de l’Île Longue pour demander le désarmement nucléaire et un monde de justice et de paix et l’élimination des armes nucléaires.

Elle a dormi chez Roland et aujourd’hui elle nous héberge.

Le 7 juillet l’ONU a adopté le traité d’interdiction des armes nucléaires.

La France comme le Japon, pays qui a subi la bombe atomique mais qui est aujourd’hui sous le parapluie nucléaire américain, affirment ne pas vouloir ratifier le traité.
Français et japonais nous avons donc le même combat à mener : contraindre notre gouvernement a ratifier le traité d’interdiction.

Il faut que nous continuons notre combat ensemble.

agir pour la paix au Japon

Le prochain rendez-vous commun ce sont les marches pour la paix du 23 septembre partout en France. En en effet la Conférence mondiale contre les bombes A et H a décidé d’appeler à une semaine mondiale d’action pour la paix et le désarmement nucléaire du 20 aux 26 septembre 2017.

Il faut sans tarder multiplier les appels et les mobilisations au plan local pour que cette date soit un succès total des marches pour la paix.

Ces marches auront lieu quasiment en même temps que la tenue de l’assemblée générale des Nations Unies. Cette assemblée générale sera marquée à n’en pas douter par la nouveauté historique que constitue l’adoption d’un traité d’interdiction des armes nucléaires.

La pression doit être maximale pour faire reculer les Etats dotés d’armes nucléaires mais aussi pour faire reculer le lobby militaro-industriel qui voit des sources de profits colossaux dans la poursuite de la modernisation des arsenaux nucléaires.

La délégation du Mouvement de la Paix français à Hiroshima et Nagasaki.
Le 11 aout 2017 Kobe

mouvement de la paix dine à Kobe
une activitiste à Kobe
Roland Nivet à Kobe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives