Bretagne et Grand Ouest

Austérité, précarité, régressions sociales généralisées, violences, guerres et montées des fascismes

Ensemble faisons le choix de la justice, de la solidarité et de la paix!

La crise globale que connaît le monde creuse les inégalités au sein des États et entre les États, dans le cadre d’une mise en concurrence des peuples et des individus exacerbée par une course effrénée au profit des millions d’hommes et de femmes à l’austérité, au chômage, aux licenciements, à la précarité et dans certaines régions à la misère, l’analphabétisme, la faim. Cette crise fait le lit des intégrismes et des fascismes et nourrit les violences économiques, sociales et les guerres.

Dans le même temps, les fortunes des plus riches augmentent de façon indécente, les dépenses mondiales d’armement doublent en 12 ans passant de 800 milliards de dollars (source SIPRI 2010) par an à 1320 milliards de dollars dans le cadre d’une privatisation dangereuse des industries de l’armement. Enfin la prolifération des armes nucléaires engouffre encore aujourd’hui en France des dizaines de milliards d’euros qui manquent pour financer les besoins sociaux.

Les lois sur la flexibilité du travail renforceraient la fragilisation de la société et des individus en frappant toujours les mêmes sans apporter ni l’emploi, ni la justice, ni la solidarité. Elles renforceront les effets négatifs décrits dans le premier paragraphe.

C’est sur ces fondements que les Mouvement pacifistes de Bretagne a appelé à participer à la Journée d’Action Sociale du 5 mars 2013 et appellent à participer au

Festival international pour une Civilisation de Justice et de Paix le Dimanche 9 juin 2013 à Crozon (Finistère)

Contacts: paix bretagne à gmail com, plus d’infos à http://culturedelapaix.org/festivaljusticepaix/.

Collectif régional: Mouvement de la paix, Pax Christi, Man (Mouvement pour une Alternative Non-violente, UEP (Université Européenne de la Paix), ABREDAP (Association Bretagne pour une Éducation à la Paix), Artistes pour la Paix, Ligue Internationale des Femmes pour la Paix, Association des Médecins pour la Prévention des Guerres Nucléaires, Armes Nucléaires Stop, Enseignants pour la Paix, section française de l’AIEP, Scientifiques pour la Paix, Maison de la Vigilance, Marche Mondiale des Femmes

DE LA GUERRE ECONOMIQUE A LA GUERRE TOUT COURT?

Quand on soumet les peuples à des politiques généralisées d’austérité et que les banques surfent sur des profits faramineux et mal acquis,
quand on soumet les peuples à une mise en concurrence exacerbée,
quand les grandes multinationales pillent les richesses des peuples,
quand des grands problèmes que connait l’humanité ne sont pas résolus (faim, analphabétisme, chômage),
quand les dépenses d’armement augmentent de manière exponentielle au plan mondial,
quand le commerce des armes et de la drogue se développent comme jamais,
alors n’a-ton pas à craindre que la guerre pointe son museau hideux et ce non seulement en Afrique?

A méditer:

  • Berthold Brecht: « Il est toujours fécond le ventre d’où est sortie la bête immonde »
  • Paul Valéry disait à quelques mots près: « les guerres ce sont des gens qui ne se connaissent pas mais se tuent, au profit de gens qui se connaissent mais ne se tuent pas »
    •  

Archives