Bretagne et Grand Ouest

Désarmement

Bernard Jégou nous a quitté prématurément à l’âge de 69 ans emporté par une maladie décelée récemment et contre laquelle il n’y avait aucun recours.

Le comité de Rennes du Mouvement de la paix dont il était membre depuis de longues années, présente ses sincères condoléances à sa famille, ses enfants et petits-enfants, à tous ses proches, ses collègues.

Bien sur la presse, les élus, le Président de l’Université de Rennes 1 et le Directeur général de l’Inserm (organisme national de recherche dont il a présidé le conseil scientifique pendant plusieurs années) saluent en lui l’enseignant, le chercheur et l’immense… Continuer la lecture

Lancé le 10 novembre 2020 à l’occiasion de la Journée international de la science au service des la paix et du développement

Appel international de scientifiques aux dirigeants des états détenant des armes nucléaires

Deux dangers mortels guettent l’humanité, le réchauffement anthropique du climat et l’apocalypse nucléaire.

Le second est immédiat et peut survenir d’une minute à l’autre, les fausses alertes aux missiles en Russie ou les pertes de bombe H par les USA en témoignent. En ce qui concerne les armes nucléaires, les actions des USA visant à sortir de la plupart des traités de limitation des armements nucléaires, la riposte russe, le développement chinois, la force nucléaire israélienne, relancent la… Continuer la lecture

Pour exprimer l’opposition citoyenne à la reprise des tirs-d’essais du missile nucléaire M51 à la pointe de la Bretagne, Le Mouvement de la Paix appelle au développement d’actions citoyennes dans le maximum de communes en France (dans le respect des mesures de précautions sanitaires) à travers la mise en place dans les 15 jours à venir de cercles de protestation regroupant une ou deux dizaines de personnes devant les mairies, lieux privilégiés d’expression de la citoyenneté ou les préfectures lieux symboliques du pouvoir de l’État.

Il est urgent d’inverser les priorités en faveur des urgences sanitaires et environnementales, en… Continuer la lecture

Montée pour la paix à Ménez Hom 2019

Ce mardi 6 août, quelques 80 militant(e)s ont tenu à réactiver l’alerte contre l’acharnement à imposer l’armement nucléaire.

Vigiles permanentes de la mémoire des bombardements meurtriers d’Hiroshima et Nagasaki, elles ont renouvelées l’appel à la conscience humaine pour stopper les pousses aux crimes qui ne raisonnent qu’en termes de conquête, d’ordre et de domination militaire sur les peuples.

Montée pour la paix à Ménez Hom 2019

Le message c’est répandu tout azimut, depuis le sommet du Ménez Hom.

Son écho doit s’amplifier pour gagner la ratification du Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN).

Montée pour la paix à Ménez Hom 2019
Archives